La jeunesse au coeur du 50e anniversaire de la Francophonie
20.03.2020

Le 20 mars 1970 à Niamey, 21 dirigeants sur les cinq continents ont décidé d‘inscrire leur pays dans un mouvement de solidarité internationale en français. Cinquante ans après, en 2020, le pari est réussi : la langue française, ciment de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), est devenue le ferment d’actions multiples dans des domaines de plus en plus élargis comme la culture, la paix et la démocratie, l’économie, le développement durable ou la jeunesse.

Dans le contexte créé par la pandémie de Coronavirus Covid-19, crise sanitaire globale sans précédent, l’OIF a décidé de s’associer à la lutte contre la propagation du virus. Elle a reporté les manifestations prévues pendant le mois de mars, en particulier les événements destinés à marquer le cinquantième anniversaire du projet francophone. Cependant, malgré ces circonstances inédites, Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, a souhaité que les éléments essentiels de la campagne initiée par l’OIF, autour du thème de la jeunesse, soient maintenus :

#Francophoniedelavenir

Ils ne sont que quelques-uns, mais ils auraient pu être des centaines. Originaires des cinq continents, ils ont entre 22 et 37 ans et portent, chacun dans leur domaine respectif, un ou plusieurs projets. Entrepreneurs, universitaires, fondateurs d’associations, activistes, ils s’engagent avec force et passion. À travers cette série de portraits, l’Organisation internationale de la Francophonie porte une campagne internationale intitulée « La Francophonie de l’avenir ».

@JenyBsg fait danser la Francophonie

Pendant le mois de mars, la danseuse et chorégraphe belge, originaire de la République démocratique du Congo, Jennifer Mboyo Bonsenge, alias Jeny Bsg, fait danser les francophones via son #défifrancophonie, décliné en plusieurs vidéos tutorielles. Riche d’une communauté en ligne de plusieurs milliers de francophones, l’influenceuse révélée au grand public en 2019, propose aux internautes de s’approprier ses chorégraphies, de se filmer en train de les reproduire et de publier les vidéos sur les réseaux sociaux via le #défifrancophonie.

Consultation de la jeunesse

L’espace francophone est jeune ! C’est à la fois un grand espoir et un immense défi car ces jeunes, femmes et hommes, contribuent à l’émergence de sociétés plus innovantes, plus audacieuses et plus équitables. L’Organisation internationale de la Francophonie a souhaité connaître leurs attentes et leurs espoirs en organisant, dès le mois d’avril 2020, une grande consultation des jeunes âgés de 15 à 35 ans. Les résultats seront attendus dès l’automne et présentés aux chefs d’État et de gouvernement lors du XVIIIe Sommet de la Francophonie, organisé à Tunis les 12 et 13 décembre 2020 dans une forme renouvelée et modernisée. La jeunesse francophone y aura toute sa place.

Au vu de la situation de crise actuelle dans laquelle se trouve un grand nombre de nos États et gouvernements, ce choix de la Secrétaire générale de s’adresser à la jeunesse francophone a d’autant plus de sens puisque c’est la jeunesse qui tient dans ses mains l’avenir du monde et qui doit être pleinement accompagnée pour relever les nombreux défis auxquels l’humanité sera confrontée dans les années à venir.

Source: https://bit.ly/2QDyPMq

 

   La jeunesse au coeur du 50e anniversaire de la Francophonie