10 paysages saisissants d’Arménie
18.07.2018

Des temples construits pour les rois, des alignements de pierre mystérieux, des grottes dissimulées derrière des chutes d'eau, des champs de batailles glorieuses, des trésors de l'art moderne et des téléphériques - l'Arménie est un véritable pays d'extase et d'émerveillement. Ces sites spectaculaires envoûteront même les voyageurs les plus chevronnés, alors rejoignez-nous dans ce voyage ou mieux, venez pour voir de vos propres yeux !

1. KHOR VIRAP

La plupart des gens n'a aucune idée de ce que demeurer prisonnier d'un puits pendant 14 ans peut signifier, contrairement à Grégoire Ier l'Illuminateur. Lorsqu'il arriva en Arménie et qu'il prêcha l'évangile au roi Tiridate III, le souverain le jeta dans une fosse. Le roi tombé malade fit appeler Grégoire qui parvint à le soigner de façon miraculeuse. Tiridate III adopta alors la foi chrétienne et en fit la religion d'État. Une église fut construite dans la zone où Grégoire avait été séquestré, appelée Khor Virap, "fosse profonde".

2. CASCADE

C'est une merveille architecturale étrange et belle qui abrite ce qui est probablement la meilleure collection d'art moderne de la région. Elle fut construite dans les années 70 mais demeura sous-exploitée jusqu'après l'indépendance de l'Arménie; Gérard Cafesjian, un Arménien de la diaspora, y investit alors afin de restaurer sa beauté et d'y établir un musée d'art moderne. Elle expose désormais des oeuvres de Fernando Botero, Lynn Chadwick et Barry Flanagan parmi d'autres.

3. TATEVER (AILES DE TATEV)

L'Arménie est le foyer de nombreux monastères anciens et il apparaît que leurs bâtisseurs prenaient un malin plaisir à les rendre difficiles d'accès. Mais grâce à la technologie disponible des centaines d'années plus tard, ce qui prenait une semaine de marche est devenu une promenade à couper le souffle à bord du plus long téléphérique au monde, en surplomb d'une vallée pittoresque. Tatever porte le visiteur vers le monastère chargé d'histoire de Tatev.

4. TEMPLE DE GARNI

Cette réalisation architecturale de type hellénique fut construite au premier siècle av. J.-C. à l'apogée de Rome. Bien que détruit par un tremblement de terre en 1679, il fût reconstruit dans les années 60 et 70. Le site fut très probablement utilisé comme lieu de culte et potentiellement comme résidence d'été des souverains arméniens.

5. ZORATS KARER

Les étoiles apparaissaient tout aussi enchanteresses aux yeux des hommes préhistoriques qu'aux nôtres aujourd'hui. Zorats Karer (ou karahunj) témoigne de cet émerveillement. Il s'agit d'un ensemble mégalithique que la légende définit comme un observatoire. Le site est antérieur au célèbre Stonehenge situé en Angleterre et il est encore le sujet d'études visant à identifier les raisons de sa construction et à émettre des hypothèses liées à son influence potentielle sur l'astronomie ancienne.

6. GROTTES DE GORIS

Le Sud de l'Arménie est constellé de sites fascinants; parmi eux, les grottes de Goris qui furent créées par l'homme. Ces habitats furent creusés dans le roc saillant à même le flanc des montagnes et servirent de résidence à des hommes il y a bien longtemps.

7. GORGES D'HUNOT

Ce lieu majestueux semble presque irréel. Nichées sous les hauteurs de Chouchi, ces formations basaltiques, rivières et grottes impressionnantes situées dans cette gorge sont une merveille de la nature. Un site populaire est appelé "zontik", ce qui signifie ombrelle, à l'image de la grotte qui abrite une personne de la pluie.

8. LAC SEVAN

Il s'agit du plus grand lac d'eau douce du Caucase; il est si vaste qu'il fut nommé "la mer d'Arménie". Site d'un grand intérêt écologique, c'est le seul lieu où l'on peut observer la truite de Sevan; il abrite aussi la zone de reproduction de la mouette d'Arménie. Sur ses rives occidentales se trouve également un ancien monastère nommé Sevanavank.

9. GANDZASAR

Le nom de ce monastère encore en activité se traduit par "Montagne au trésor" et, parce qu'on pense qu'elle abrite les reliques de Jean le Baptiste, cela pourrait bien être vrai. Cette structure construite dans les montagnes d'Artsakh en 1240 fut bombardée au cours de la Guerre d'indépendance et il en porte encore les stigmates qui en témoignent : un obus non-explosé (et aujourd'hui désamorcé) demeure encastré dans l'un des murs du monastère.

10. SARDARABAD

Sa taille extraordinaire est difficile à décrire et mieux vaut le voir de visu. Mais une fois que vous connaissez l'histoire, son aspect merveilleux commence à faire sens. Après le génocide, les Arméniens eurent la possibilité de constituer un État indépendant qui fut immédiatement attaqué par l'armée ottomane. Si les Turcs avaient la ferme intention de détruite ce qui restait de l'Arménie, les Arméniens réunirent ce qu'il leur restait de forces et lui firent face sur la plaine de Sardarabad. En infériorité numérique et d'artillerie ils triomphèrent cependant. La victoire arménienne à la bataille de Sardabard ne fut pas simplement incroyable; elle fut celle qui assura à l'Arménie une existence continue jusqu'à ce jour.

Source: https://bit.ly/2uKaFnV

 

 

   10 paysages saisissants d’Arménie