Rencontre du Président de la République d'Arménie et de la Secrétaire Générale de l'OIF
07.03.2017

Dans le cadre de sa visite officielle à Paris, le Président de la République d'Arménie, Serge Sarkissian, a eu une rencontre avec la Secrétaire Générale de l'Organisation internationale de la Francophonie, Michaëlle Jean au siège de l'OIF.

Le Président a souligné que cette rencontre est, avant tout, une bonne occasion de résumer les réalisations des années précédentes et de désigner les actions successives, en prenant en considération le fait que l'année prochaine marque le dixième anniversaire de l'adhésion de l'Arménie à l'Organisation internationale de la Francophonie. Serge Sarkissian a noté que dans le cadre de la coopération avec l'OIF, l'Arménie a toujours poursuivi des efforts pour encourager la promotion des valeurs francophones et de la langue française. C'est grâce à l'appui de l'Organisation internationale de la Francophonie, qu'en Arménie le cycle d'enseignement entier, de la maternelle à l'université, est désormais disponible en français.

Le Président est confiant, que la coopération avec l'Organisation a contribué non seulement à la promotion de la langue française et de la culture francophone, mais a également servi de plate-forme pour le renforcement des relations bilatéraux avec les pays membres et observateurs de l'Organisation et pour l'extension de la cooperation internationale et. À cet égard, le Président, a mis en relief le role clé de la 31e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie tenue en 2015, en Arménie.

Au cours de la rencontre, le Président de l'Arménie et la Secrétaire général de l'organisation ont mutuellement souligné l'importance de la coopération étroite établie entre l'Arménie et les organisations partenaires de l'OIF. Dans ce contexte, il a été mis en relief la coopération en cours avec l'Association internationale des maires francophones, à la suite de laquelle dans un nombre d'écoles de la capitale des conditions propices ont été créées pour l'enseignement approfondi de la langue française, des écoles musicales et artistiques, ainsi que des bibliothèques ont été réparées.

Les parties ont également abordé les problèmes actuels de la famille francophone et ont échangé des points vue sur la participation de l'Arménie à la mission de maintien de la paix dans les pays membres et observateurs de l'OIF. Serge Sarkissian a exprimé sa gratitude à l'OIF et particulièrement Mme Michaëlle Jean de sa position équilibrée sur le conflit du Haut-Karabakh. Comme l'a constaté le Président, le soutien aux efforts déployés par des pays coprésidents du groupe de Minsk de l'OSCE, qui est l'unique format spécialisé dans la résolution du conflit, est également soutien à la paix et à la stabilité dans la région.

Les parties ont également évoqué les travaux préparatoires relatifs à l'organisation du Sommet de la Francophonie en Arménie en 2018. Le Président a constaté que la décision de tenir un tel Sommet prestigieux dans notre pays témoigne non seulement de de l'adhérence de l'Arménie aux valeurs de l'Organisation, mais aussi de la grande confiance envers notre pays. Serge Sarkissian a souligné que c'est est très responsabilisant, et l'Arménie est déterminée à assurer le succès de cet événement important.

Le Président a présenté au Secrétaire général de l'OIF l'avancement des préparatifs du sommet, en notant que l'Arménie a créé une commission interministérielle dirigée par le Premier ministre, qui s'occupe de l'élaboration du programme des travaux préparatoires. Le Président a suggéré de focaliser l'attention sur le développement durable, l'innovation, les technologies informatiques, les questions liées à la jeunesse.

Le Président a également fait une note dans le livre des invites d'honneur au siège de l'OIF.

«Je suis content de me trouver pour a première fois à l'Organisation internationale de la Francophonie qui est le siège de la grande famille de la diversité, de la solidarité, du dialogue et de la coopération. Au cours de dix années de l'engagement actif au sein de l'organisation, l'Arménie a gagné le droit de devenir membre associé, et elle est déterminée à promouvoir les valeurs francophones qui sont universelles. La confiance accordé à Arménie par des pays membres et de l'administration de l'OF, qui ont décidé de tenir en Arménie le 17e Sommet de la Francophonie, en est le témoignage. Sans doute, nous réaliseront la mission qui nous a été confiée avec honneur", a écrit le Président.

A la fin de la rencontre le Président de l'Arménie et la Secrétaire général de la Francophonie ont présenté aux médias les résultats de la réunion. Le Président a exprimé sa gratitude pour la rencontre et l'accueil chaleureux et a invité, à son tour, Mme Michaëlle Jean en Arménie avant le Sommet.

Comme l'a souligné la Secrétaire générale la Francophonie, Michaëlle Jean, la Francophonie est riche de sa diversité et du patrimoine de ses pays membres, ainsi que du message et de la vision de l'avenir que l'organisation arrive à transmettre aux membres de la Francophonie. Elle a assuré que l'Organisation attend avec enthousiasme le Sommet organisé par l'Arménie, qui est une bonne occasion de montrer la volonté de survie du peuple arménien, sa persévérance de la création et sa fermeté.

   Rencontre du Président de la République d'Arménie et de la Secrétaire Générale de l'OIF