L'art du costume traditionnel arménien et sa modernisation
17.06.2018

 

Nombreux sont les aspects qui peuvent caractérisent une nation. Le vêtement est l’une de ces caractéristiques. Les costumes traditionnels et les ornements d'une nation constituent non seulement un élément historique important de la culture mais aussi traduisent la créativité artistique.

L’art du costume traditionnel arménien, nommé taraz, fait partie intégrante de la culture arménienne. Le taraz arménien est aussi riche et beau que la langue arménienne et aussi vieux que l’histoire de l’Arménie. L’habit traditionnel arménien a su traverser les générations et garder son intemporalité. Bien que différant selon les époques et les régions, ils sont cependant étroitement noués.

Les tissus étaient de coton, de laine et de soie. Les divers motifs employés dans leur production portaient chacun des noms traditionnels.  Les motifs ornementaux qui sont généralement brodés à la main, sont souvent constitués de dessins abstraits ou géométriques, évoquant le système ast­ral, le monde végétal et l'espèce animale. Le choix des couleurs était fait suivant la tradition et le costume. Selon certains témoignages les couleurs des 4 éléments se reflètent dans les costumes arméniens: la noirceur de la terre, la blancheur (pureté) de l’eau, le rouge de l’air et le jaune du feu.

Actuellement le taraz arménien trouve une seconde jeunesse. Modernisé, épuré ou plus coloré, cette tenue est remise au goût du jour par des créateurs de mode. Dans les rues d’Erevan, vous pouvez voir des jeunes portant des chemises, des bijoux ou encore d’autres accessoires avec des motifs ornementaux. Les maisons de couture arméniennes prêtent également attention à ce fait et produisent leurs propres collections. Par ailleurs, même au XXI°siècle, les jeunes danseurs arméniens le revêtent encore.

 
 
   L'art du costume traditionnel arménien et sa modernisation