Le mot du Premier ministre de la République d’Arménie, Nikol Pachinyan à l’occasion de l'ouverture solennelle des 47e Assises de l'Union internationale de la Presse francophone
09.10.2018

Monsieur le Président,

Monsieur le Secrétaire général de l’UPF,

Mesdames et messieurs,

Chers amis et collègues,

 

J’ai l’honneur et le plaisir de vous transmettre le message du Premier ministre de la République d’Arménie ainsi que son grand regret de ne pas pouvoir assister à cet événement extrêmement important.

 

Au nom du Chef du Gouvernement arménien, je tiens à vous saluer et à vous souhaiter la bienvenue en Arménie. En effet, la tenue des 47èmes assises de l’UPF, qui se déroule simultanément avec le XVIIe Sommet de la Francophonie à Erevan, est un grand honneur pour notre pays.

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Secrétaire général de l’UPF,

Mesdames et messieurs,

 

Je vous salue et vous souhaite cordialement sur la terre arménienne. Désolé, de ne pas avoir pu être parmi vous aujourd’hui, je suis néanmoins avec vous de tout cœur.

 

Étant journaliste moi-même, j’accorde une importance particulière à la liberté de la presse, et la contribution importante du Gouvernement arménien à la tenue des assises en Arménie en est l’un des meilleurs témoignages.

 

L'extension géographique de l’UPF et l’arrivée des représentants de médias de tous les coins du monde en Arménie prouvent une fois de plus que la presse ne connaît pas de frontières. Il est indéniable que dans le monde d’aujourd’hui la présence des médias dynamiques, ancrés sur des principes et tournés vers l’avenir est extrêmement importante.

 

Le thème choisi pour les 47èmes assises internationales de l’Union de la Presse Francophone "Médias et Migrations" est évidemment et profondément lié à l’actualité. Volontaires, contraints ou forcés, les migrations ont toujours fait partie de l’histoire de l’humanité. Les migrations, dans leur diversité de causes, sont en développement rapide et constituent actuellement un défi pour les pays dans leur ensemble. Nous sommes convaincus que les discussions, les réflections et les solutions proposées au cours des tables rondes et des ateliers seront d’une grande utilité pour nous tous, permettant de réfléchir ensemble à l’image donnée par les médias dans la représentation des flux migratoires, aidant les gouvernements à améliorer leur politique migratoire pour mieux gérer et prévenir les crises qui nous frappent aujourd’hui.

 

Nous souhaitons particulièrement souligner l’importance du numérique dans les activités des médias. Étant l’un des piliers importants du programme de développement de la République d’Arménie, le numérique est aujourd’hui devenu l’un des outils importants de sensibilisation. Appelés à être des leviers de mobilisation et de solidarité, les réseaux sociaux peuvent aussi être des outils de manipulation, c’est pourquoi il est d’une importance capitale d’évoquer cette question dans le cadre des assises.

 

Pour conclure, je tiens à vous féliciter pour votre engagement et votre  travail précieux et vous souhaiter plein de succès dans la réalisation de tous vos projets.

 

Je vous remercie.

   Le mot du Premier ministre de la République d’Arménie, Nikol Pachinyan à l’occasion de l'ouverture solennelle des 47e Assises de l'Union internationale de la Presse francophone