Le Président de la France Emmanuel Macron a prononcé un discours à la cérémonie d’ouverture du 17e Sommet de la Francophonie
11.10.2018

EREVAN, LE 11 OCTOBRE, ARMENPRESS: Le Président de la France Emmanuel Macron a  prononcé un discours à la cérémonie d’ouverture du 17e Sommet de la Francophonie. Comme le rapporte «Armenpress» le Président a commence son discours en s’adressant au Premier ministre d’Armenie Nikol Pachinian en le remerciant pour l’accueil et en félicitant des efforts pour organiser le Sommet  au mieux possible.

Dans son discours il a evoqué le chansonnier de legende Charles Aznavour en soulignant qu’il était le symbole d’Arménie de France, de la Francophonie. «C’est une famille qui se réunit à Erevan, une famille aux dimensions de la planète présente sur les cinq continents en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique, en Océanie. Une famille d’une telle diversité qu’elle est un défi à l’imagination nous toutes qui lui appartenons nous n’avons pas la même couleur de peau, nos Dieux n’ont pas toujours le même nom et certains d’entre nous ne croient pas au ciel. Les climats sous lesquels nous vivons sont si dissemblable que les uns ne connaissent que de longs étés et les autres de rudes hivers enneigés, nos chants ne se ressemblent pas même s’ils s’accordent souvent à l’unisson, nos récits ne puisent pas aux mêmes sources mais ils coulent souvent dans les mêmes directions, entre nous il y a eu de nombreuses blessures qui commencent à peine à cicatriser grâce au travail du mémoire. Les noms que nous entendons depuis notre enfance et jusque dans les rues de nos métropoles sont innombrables comme elles sont différentes les conditions d’existence de nos populations mais cette famille si bigarrée si chatoyante, vibrante, diverse, coruscante, elle est unie. Unie avant toute chose par une langue. Cette langue que chacun d’entre nous avec nos accents, nos tournures, nos particularités nous faisons vivre de manière plurielle et dans laquelle nous nous comprenons intimement…» a dit Macron.

Il a ajouté que le Sommet de la Francophonie était organisé au moment où de grands changements se dessinaient dans le monde. Selon le Président le monde était plein de mensonge, de la propagande de la haine et les principes autour desquels il a été possible de se réunir ne fonctionnait plus et le rôle de la Francophonie serait celui de créer une situation qui ferait appel à la prise de conscience et la Francophonie devrait être une plateforme ou cette prise de conscience serait représentée, une plateforme des valeurs qui les avait tous réunis.

Source: https://armenpress.am/fre/news/950559.html

   Le Président de la France Emmanuel Macron a  prononcé un discours à la cérémonie d’ouverture du 17e Sommet de la Francophonie