La présidence du Sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie a été transférée de Madagascar à l'Arménie
11.10.2018

 

Dans son discours, le Premier ministre Pashinyan a notamment déclaré:

"Excellences, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Président de la République de Madagascar, ce n’est pas sans une certaine émotion que je reçois de vos mains les pouvoirs de la Présidence du Sommet de la Francophonie.

Nous sommes, en effet, pleinement conscients des responsabilités qui reviennent, désormais, à la République d’Arménie d’assurer durant les deux années à venir cette présidence.

Je tiens à réitérer tous nos remerciements aux Etats et gouvernements membres de la Francophonie pour la confiance qu’ils nous ont accordée.

Je veux également exprimer nos remerciements et féliciter la République Malgache pour sa contribution importante apportée à la Francophonie et pour les réalisations que vous avez accomplies depuis le Sommet d’Antananarivo.

Face aux multiples défis auxquels sont confrontées nos sociétés, nous croyons important de nous rassembler autour de nos valeurs humanistes, de veiller, en permanence, au respect de nos diversités et de promouvoir le partage et la solidarité entre les différentes parties de l’espace francophone, c’est à ces conditions que le Vivre ensemble peut être source de paix et de prospérité pour l’espace francophone.

C’est une belle ambition que de vouloir œuvrer à la réalisation des principes et des valeurs qui régissent le Vivre ensemble et qui trouvent leur place dans l’Appel que nous lancerons.

Face à la crise du multilatéralisme, notre ambition est également de renforcer, plus encore, les coopérations et concertations entre la Francophonie et les organisations régionales et sous régionales dans différents domaines, qu’ils s’agissent des questions de paix et de sécurité, de lutte contre les changements climatiques, de développement durable ou encore de respect des droits de l’Homme, parce que ces synergies permettront certainement de traiter de façon plus efficace ces questions, et à la Francophonie de continuer à s’affirmer en tant qu’acteur des relations internationales.

Cette invitation à la réflexion autour de ces questions figure au centre des travaux de notre Conférence.

Et, il est certainement temps de déclarer ouvert cette 17ème Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement ayant le français en partage.

Je vous remercie pour votre attention".

Au cours de la réunion, les parties ont discuté de l'élection du Secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie, ainsi que des activités futures de l'organisation, du renforcement de la coopération entre les pays francophones et de l'approfondissement du dialogue.

Source:http://www.primeminister.am/fr/press-release/item/2018/10/11/17th-summit-of-the-International-Organization-of-La-Francophonie/

   La présidence du Sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie a été transférée de Madagascar à l'Arménie